top of page
White Brush Strokes

Préambule

Préambule

La fondation de l’ Espace Géorgien pour la psychanalyse est le résultat de nombreuses années de coopération entre collègues français et géorgiens. Les bases de ces relations ont été posées en 1999, lorsque les membres de l'Espace Analytique sont venus pour la première fois en Géorgie et ont consacré plusieurs séminaires à la psychanalyse de l'enfant. La Maison Verte d’Tbilissi a été fondée en 2006 et Espace Géorgien pour la psychanalyse en 2011, initialement en tant que groupe en développement. Les travaux cliniques et théoriques menés durant ces années dans le cadre de la Maison Verte de Tbilissi (institution psychanalytique pour enfants et leurs parents fondée par les étudiants de Françoise Dolto), du groupe géorgien et de l'espace universitaire ont créé un champ discursif, à la fois base nécessaire à la fondation d'une association psychanalytique, ainsi qu'une base clinique et conceptuelle, qui finalement s'est cristallisée et intégrée au sein de l'association établie. L'association a été baptisée «Espace Géorgien pour la psychanalyse ». Géorgien parce que l'association opère en Géorgie, psychanalytique parce qu'elle vise à créer des opportunités d'enseignement psychanalytique dans notre pays, ainsi que la diffusion de la théorie et de la pratique psychanalytiques, espace parce qu'elle crée un environnement ouvert aux collègues, aux étudiants et à tous les autres avec différents discours, ainsi que différentes orientations et pratiques théoriques pour le sujet intéressé par la psychanalyse.

​Dans les pays post-soviétiques, l'intérêt pour la psychanalyse, ainsi que pour l'œuvre de Jacques Lacan, augmente chaque année. Les étudiants, les jeunes psychologues praticiens, les psychologues cliniciens et les psychothérapeutes s'appuient de plus en plus sur la psychanalyse et les textes psychanalytiques fondamentaux dans leur pratique clinique, leur théorie et leur recherche. Nous assistons aujourd’hui à un retour massif de la psychanalyse dans des pays où la pratique analytique était interdite depuis des décennies. Les jeunes découvrent la psychanalyse grâce aux textes fondateurs de Freud, souvent dans le cadre universitaire, ce qui suscite chez eux le désir d'initier une formation psychanalytique, ou d'appliquer la théorie psychanalytique dans des activités de recherche, suffisamment pour que l'association psychanalytique en tant qu'institution établie et ouverte y réponde. Aujourd'hui, dans l'enceinte de l'université, dans les institutions de santé mentale, ainsi que lors de débats intellectuels (sociologues, philosophes, écrivains travaillant en Géorgie), ils opèrent avec les concepts fondamentaux de la psychanalyse. Ces concepts circulent dans ces milieux et laissent une marque indélébile dans la pensée des jeunes chercheurs et théoriciens.

Malgré l'intérêt intense décrit pour la psychanalyse, les efforts de chacun sont individuels, souvent chaotiques, car ils nécessitent un corps unificateur qui établirait et renforcerait l'union de ceux qui s'intéressent à la psychanalyse, dans le cadre d'une association forte et ouverte, dont la fonction et L’objectif est de créer et de renforcer des liens sociaux, en l’occurrence professionnels.

L'objectif de l'Espace Géorgien pour la psychanalyse est de créer un lieu, un espace de réflexion à la fois théorique et clinique, qui sera non seulement un lieu de parole et d'expression professionnelle, mais aussi un lieu d'écoute et de partage. La pratique psychanalytique, voire clinique, dans le domaine de la santé mentale est impensable sans un soutien institutionnel. Le but d'une institution psychanalytique n'est pas seulement la formation d'un candidat, ou la production d'une formation théorique et clinique, mais aussi la création d'un espace qui offrira aux collègues, ainsi qu'aux étudiants en stage et aux sujets employés dans le domaine de la psychologie. Un lieu d'échange, d'échange et d'écoute, nécessaire à la production de la pratique clinique (au sein du cabinet ou de l'institution). L'analyste, le psychothérapeute doit faire partie du discours analytique et être soutenu par ses collègues et l'institution. Association au sein de l'espace psychanalytique géorgien, les étudiants, les psychothérapeutes, les candidats à la formation psychanalytique et les personnes intéressées par la psychanalyse devraient pouvoir partager leurs opinions, leurs idées ainsi que leur expérience clinique - parler de cette expérience, ainsi qu'écouter et partager l'expérience de autres. L'association leur propose des séminaires, des conférences, la participation à des groupes de travail sur les textes fondamentaux de la psychanalyse, des encadrements cliniques en groupe et, si désiré, la possibilité de débuter l'analyse avec un psychanalyste qualifié. Dans le cadre de l'association, toutes les activités énumérées ci-dessus sont réalisées sur la base de la coopération conjointe de collègues géorgiens et étrangers, notamment l'analyse et la supervision personnelles.

L' Espace Géorgien pour la psychanalyse est une association à but non lucratif, ouverte à tous ceux qui souhaitent entamer un processus long et difficile de formation psychanalytique, ou fonder leur propre pratique clinique, de recherche ou théorique, ainsi que leur travail intellectuel sur la méthode psychanalytique.

L’ Espace Géorgien pour la psychanalyse représente également des collègues étrangers et géorgiens En tant que point d'intersection des expériences et des discours d'étudiants, de psychothérapeutes, de psychologues cliniciens ou de membres en cours de formation analytique, un carrefour qui protège l'association de tout isolationnisme, radicalisme ou narcissisme, ennemi de toute organisation syndicale et socioprofessionnelle. L'association attache une importance particulière à la coopération tant universitaire que directe avec les représentants des sciences sociales. Le corps administratif de l'association est structuré, mais l'association elle-même résiste à toute tentative de hiérarchisation, qui la protège du discours d'idéalisation et de mesure, sinon de la psychologie de masse (Z. Freud). L’égalité professionnelle et collégiale et l’unification autour d’un système conceptuel et d’une pratique commune constituent le principal moteur dynamique de l’association et de l’éthos sur lequel elle repose.

Depuis 2019, l'Espace Géorgien pour la psychanalyse est membre du réseau international de l'association française Espace Analytique-association de formation psychanalytique et de recherche freudien), supervisée par le Collège international de l'Espace Analitique. (voir https://www.espace-analytique.org/Enseignements_formation/Etranger/139)

Règlements intérieurs du Collège International de l'Espace Analytique :

Associations à l’étranger : Espace Analytique International Network

Des associations étrangères portant le nom de « Espas Analytique » peuvent être créées à l'initiative d'au moins un membre d'une association existante du même nom. Chacune de ces associations sera constituée conformément aux lois du pays dans lequel elle a son siège social. Les associations ainsi constituées ne sont pas subordonnées les unes aux autres et l'A.F.P.R.F. (Association de Formation Psychanalytique et d'Etudes Freudiennes) - Avec "Espace Analytique", ils forment le réseau "Espace Analytique". Chaque association a été fondée par l'A.F.P.R.F. - L'approbation du conseil d'administration de «Espace Analytique» (association française) et des associations du même nom déjà existantes dans d'autres pays est requise. La résolution du conseil d'administration donne à la nouvelle association le droit de rejoindre le nom de «Espace Analytique» et son réseau. L'utilisation de ce droit est en outre contrôlée par le « Collège international » de «Espace Analytique» (voir article 9). Les statuts de ces associations devraient contenir des références claires au projet et des orientations communes, y compris des dispositions de coopération sur les principales questions de la psychanalyse, dont le but devrait être le renouvellement périodique de la politique psychanalytique.

​A cet effet, un formulaire de travail commun devrait être établi entre les associations d'Espace Analytique ". En revanche, chaque association est tenue de :

 

d'inclure dans ses statuts et règlements le « Collège International » de «Espace Analytique» avec au moins les mêmes prérogatives que celles prévues à l'article 9 des Statuts. Le collège est l'organe directeur général des associations «Espace Analytique» et assure le lien entre elles ;

faire référence aux autres associations réunies dans le réseau «Espace Analytique» dans ses statuts et règlements ;

faciliter les inscriptions croisées entre associations ;

Par rapport à d'autres dispositions des statuts, il est souhaitable qu'une certaine proximité soit maintenue, ce qui permettrait aux associations, par exemple, de reconnaître les nominations faites entre elles, etc."

bottom of page