top of page

Les partenaires

La constitution de l'Espace Géorgien pour la psychanalyse en tant que groupe en développement est la continuation de la coopération des collègues français et géorgiens, cette fois dans le cadre de l'association psychanalytique. L’espace psychanalytique géorgien représente l’intersection de la théorie et de la pratique psychanalytique de trois institutions, c’est-à-dire :

 

Les trois institutions constituent la base (ressource) principale du travail théorique et pratique du groupe.

Universite Paris logo
La Maison Verte logo
Espace Analitique

Informations sur les organisations partenaires et les organisations fondatrices

ESPACE ANALYTIQUE

Association de Formation Psychanalytique et de Recherches Freudiennes

L'association Espace Analytique-Association de formation psychanalytique et de recherche freudien est l'encadrant et l'un des fondateurs de l'association Espace Géorgien pour la psychanalyse (voir informations sur le groupe géorgien sur le site officiel de l'Espace Analytique http://espace-analytique.org /Enseignements_formation/Etranger/139 ) : L'espace psychanalytique géorgien est une association membre du collège international Espace Analytique, réseau international. Le réseau Espace Analytique regroupe des associations en Belgique, Brésil, Chine, Bulgarie, Sénégal, Liban, Argentine, Maroc, Irlande et Géorgie).

En 1984, membre de la Société Psychanalytique de Paris (plus tard brillante représentante de l'association fondée par Lacan, l'école freudienne), la célèbre psychanalyste pour enfants Maud Mannoni (plus tard élève de Jacques Lacan et Donald Winnicott, qui fut supervisée par ce dernier ) a fondé une association appelée Centre freudien de recherche et de formation psychanalytique. Après 10 ans de travail fructueux, l'association a été rejointe par un grand nombre de psychanalystes français, notamment les adeptes de François Dolteau, Jacques Lacan et de l'école anglo-saxonne (Winnicott, Mélanie Klein). Malgré la scission entre les associations lacaniennes et l'Association psychanalytique internationale à partir de 1953, l'association a su fédérer des psychanalystes d'orientations différentes et devenir l'une des institutions faisant autorité en France pour la formation des psychanalystes, la transmission de la théorie et de la pratique analytiques. En 1994, l’association change son nom pour Espace Analytique – Association de Formation Psychanalytique et de Recherches Freudiennes. L'association Espace Analytique adhère strictement aux principes de base de la formation psychanalyste, qui implique une formation théorique, une analyse personnelle et un encadrement. Tout au long de l'année universitaire, des séminaires, colloques, conférences, journées d'enseignement, groupes d'encadrement, etc. sont organisés dans le cadre de l'Espace Analysique. (voir lien https://www.espace-analytique.org/brochure_2020-2021.pdf)

L'offre de stages cliniques est une des priorités d'Espace Analytique. Au sein de l'association, les candidats en formation psychanalytique bénéficient d'une analyse et d'un encadrement personnels, tant en France qu'à l'étranger, par exemple en Géorgie, en Bulgarie, etc.

Après l'effondrement de l'école freudienne fondée par Lacan (1980), Maude Manon, Patrick Guillaume et Octave Manon (philosophe et psychanalyste français) fondent en 1982 l'Espace Analytique avec d'autres collègues. Dans le long texte fondateur de l'association, on lit le point le plus important caractéristique de l'Espace Analytique : « Seul le pluralisme des discours et des opinions, ainsi que l'échange constant d'expériences cliniques entre confrères, peuvent conduire à l'existence d'une association psychanalytique. dont la vocation est la formation et la recherche de l'analyste." L'Espace Analytique regroupe dans ses rangs des psychanalystes d'orientations théoriques et de pensée différentes. Le principal organe éditorial de l'association est la revue « Figure de la psychanalyse-Logos Ananké » (ED. Erès, Paris, voir lien : https://www.espace-analytique.org/Dossiers_publications/66) ; qui est l'une des revues faisant autorité dans les cercles psychanalytiques français. L'activité scientifique des psychanalystes membres de l'Espace Analytique et en formation est extrêmement fructueuse. Outre de nombreuses publications (articles publiés dans diverses revues), par exemple, au cours des 2 dernières années, plus de 50 livres de psychanalystes membres de l'Espace Analytique ont été publiés en France, qui traitent de la théorie et de la pratique psychanalytique (voir le lien https://www.espace-analytique.org/Dossiers_publications). Aujourd'hui, de nombreux membres de l'Espace Analytique sont des psychanalystes de renom en France et à l'étranger, qui non seulement transmettent la pratique et la théorie psychanalytique à une nouvelle génération, mais contribuent également au développement de la psychanalyse moderne, en tenant compte de tous les défis auxquels la psychanalyse est aujourd'hui confrontée. .

Voici les noms de quelques membres de l'Espace Analytique qui contribuent aujourd'hui au développement de la psychanalyse: Danièle Brun, Paul-Laurant Assoun, Gisèle Chaboudez, Roland Gori, Jacques Sédat, Alain Vanier, Pierre Mari, Jean-Jacques Rassial, Olivier Douville, Christian Hoffmann, Moustafa Safouan, Markos Zafiropoulus, Patrick Landman, Luiz Eduardo Prado de Oliveira, Didier Lauru, Jean-Claude Aguerre, Claude Boukobza† , Catherine Saladin, Marielle David, Patrick Delaroche, Joël Dor† Claude-Noëlle Pickman, Catherine Mathelin, Dominique Tourrès, Sabine Parmentier , Guy Sapriel, Patrick De Neuter, Claire Gillie, Marie Pesenti, Geneviève Torgemen Wolmark..

პარტნიორები: HTML Embed

UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT PARIS VII

Université d'État Denis Diderot de Paris

L'Université d'État de Paris du nom de Denis Diderot est la plus grande université multidisciplinaire de France, où le Département de psychanalyse et psychopathologie a été fondé en 1971 par le célèbre psychanalyste français Jean Laplanche et ses collègues. Ce fut à cette époque la première tentative réussie d’enseigner la psychanalyse dans l’espace universitaire en Europe. Les écoles doctorales et supérieures en psychopathologie et psychanalyse de l'université sont animées par des psychanalystes et des psychiatres issus de diverses associations. La grande majorité des professeurs qui enseignent la psychanalyse à l'université sont également membres de l'Espace Analytique et de la Société Psychanalytique de Paris (SPP). En 2011, le Département de Psychopathologie et Psychanalyse de l'Université Diderot a signé un protocole de coopération scientifique avec l'Université Ilia. Dans le cadre de cette coopération, de nombreuses visites ont été effectuées de l'Université Diderot à l'Université Ilia, ainsi que de l'Université Ilia à l'Université Diderot. L'enseignement de la psychopathologie à l'Université Diderot est entièrement orienté vers la psychanalyse, ce qui est d'ailleurs très rare en Europe.

 

Les fondateurs de l'Association Espace Psychanalytique Géorgien coopèrent ou travaillent activement au sein du Département de Psychanalyse et Psychopathologie de l'Université Diderot, ce qui implique une relation de recherche avec le laboratoire « Psychanalyse, Médecine Moderne et Société » (le chef du laboratoire Prof. Alain Vanier - membre honoraire de l'Association géorgienne). Mène des recherches conjointes en anthropologie psychanalytique, qui impliquent l'étude des pratiques religieuses post-soviétiques, ainsi que la place et la fonction du père après la perestroïka. La plupart des membres d'Espace Analytique, fondateur de l'association géorgienne, sont des professeurs et professeurs honoraires de l'Université Diderot (Alain Vanier, Christian Hoffmann, Markos Zafiropoulos, Daniel Brun, Claire Gilles, Patrick Landman, Paul-Laurent Assun, Uriel Rosenblum) .

 

Aujourd'hui, le Département de Psychanalyse et Psychopathologie est un organisme de renommée internationale qui établit la position de la psychanalyse dans le monde. Les écoles de doctorat, de maîtrise et de licence du département entretiennent des relations avec les départements de psychopathologie de nombreuses universités du monde, dont la Géorgie, tant dans le cadre de l'université que de l'association.

 

Pour information, la faculté de psychopathologie et de psychanalyse enseigne : plus de 40 professeurs émérites, plus de 50 mètres de conferencie (professeurs associés dans la version géorgienne), 36 enseignants-chercheurs. Les trois départements de la faculté (doctorat, master et licence) regroupent 2000 étudiants, dont 350 doctorants, et 60% des étudiants sont étrangers, et 270 des 350 doctorants sont étrangers. Plus de 15 laboratoires de recherche opèrent au sein de la faculté (par exemple psychanalyse, médecine moderne et société, psychanalyse et sciences sociales, psychose et états limites, département de psychopathologie de l'adolescent, département de psychanalyse et psychopathologie de l'enfant, laboratoire de toxicomanie, etc.).

La ressource décrite est inestimable pour l'association de l'espace psychanalytique géorgien et les jeunes qui y participent, notamment pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études en France dans le sens de la psychanalyse et de la psychopathologie à l'université.

პარტნიორები: HTML Embed

La Maison Verte

Centre de services psychologiques pour enfants

La Maison Verte est un centre de services psychologiques pour enfants et adolescents, créé en 2006 sur la base du travail théorique et clinique conjoint de psychologues et psychanalystes géorgiens et français.

​La première maison verte, dont le but était de prévenir les troubles mentaux chez les enfants, a été fondée à Paris dans les années 80 par la célèbre pédiatre, psychanalyste et psychiatre française Françoise Dolto. Aujourd'hui dans le monde, plus de 300 institutions travaillent avec les enfants et leurs parents selon le principe de la Maison Verte.

De 2006 à aujourd'hui, le travail clinique et théorique de la Maison Verte de Tbilissi comprend à la fois une psychothérapie individuelle et de groupe avec des enfants et leurs parents, des patients atteints de divers troubles mentaux, une supervision clinique, des séminaires et des conférences, dirigés conjointement par des géorgiens et des français.

Le travail clinique et thérapeutique auprès des enfants et de leurs familles à la Maison Verte repose sur les principes de base de la thérapie psychodynamique et psychanalytique pour enfants, qui ont été placés au cœur de la psychanalyse au début du XXe siècle. Aujourd'hui, la psychanalyse de l'enfant est l'une des principales méthodes de psychothérapie de l'enfant et de l'adolescent, basée sur un siècle de recherche et d'expérience cliniques et théoriques.

La psychothérapie infantile, les méthodes et techniques utilisées aujourd'hui lors du travail thérapeutique ou préventif auprès des enfants sont nées au cœur de la psychanalyse et restent des outils indispensables dans le traitement des troubles mentaux de l'enfant. Anamnèse clinique, psychodiagnostic psychanalytique, écoute des parents et des enfants, jeu, sculpture, analyse du dessin, interprétation et prise de conscience des contenus pathogènes inconscients dans un langage compréhensible par l'enfant et les parents, les mots, la communication symbolique sont les principaux aspects constitutifs de l'accompagnement clinique et thérapeutique travaux de la Maison Verte.

Depuis 2006, la Maison Verte a apporté une assistance psychologique à plus de 900 enfants et à leurs parents, qui comprend une psychothérapie de groupe et des consultations individuelles avec les enfants et leurs parents. Durant ces années, l'activité de la Maison Verte ne se limite pas à la psychothérapie. Depuis sa création, la Maison Verte est un lieu de travail théorique et clinique de collègues français et géorgiens, comprenant des encadrements de cas cliniques, des séminaires de psychopathologie de l'enfant, des conférences universitaires, des stages dans des cliniques françaises, des publications et traductions conjointes.

Le fonctionnement et le travail clinique de Tbilissi La Maison Verte répondent à deux objectifs :

​La prévention. Le diagnostic précoce et la prévention des troubles mentaux sont extrêmement importants en psychopathologie infantile. Des troubles mentaux tels que l'autisme infantile et les troubles graves du développement sont souvent provoqués par des troubles des relations affectives et émotionnelles avec la famille, l'environnement et les objets primaires au cours de la petite enfance. Par conséquent, l'identification des principaux signes cliniques des troubles et une intervention psychothérapeutique précoce, réalisée avec la participation active du psychologue, de l'enfant et de ses parents, constituent le meilleur moyen d'atténuer ou de prévenir ces troubles. Le principe principal du travail de la Maison Verte repose sur la prévention, car il s'agit d'un lieu où l'enfant, ainsi que ses parents et les membres de sa famille, se voient offrir un espace tout à fait privilégié, strictement séparé du domaine pédagogique, éducatif ou établissement médical et est entièrement axé sur la vie mentale de l'enfant et de la famille, la famille et sur la psychobiographie de l'enfant, le traitement des traumatismes passés ou des événements pathogènes et leur intégration psychique, ainsi que la découverte de nouvelles capacités et ressources psychiques avec l'enfant et ses parents. La Maison Verte, en tant qu'institution fondée sur les principes de la psychothérapie psychanalytique, donne la préférence non seulement aux symptômes, aux manifestations comportementales externes ou à un trouble spécifique, qui ne peuvent représenter qu'un aspect du tableau clinique, mais à l'ensemble du sujet, l'enfant en tant qu'enfant. un individu lié à l'histoire familiale, à la vie mentale des parents et à leurs désirs conscients ou inconscients. Par conséquent, la prise de conscience de certains contenus inconscients et pathogènes de l'enfant et de la famille comme un système global et complexe dans l'espace psychothérapeutique de la Maison Verte est le meilleur moyen de prévention, qui aide l'enfant, souvent même un bébé de quelques mois, à éviter troubles mentaux graves se manifestant au niveau des symptômes à un âge précoce .

Thérapie. Depuis 2006, il est devenu clair pour les psychologues de la Maison Verte que le but de leur travail ne pouvait pas être uniquement la prévention. Les problèmes liés à la santé mentale des enfants en Géorgie et le manque de centres qualifiés sont la raison pour laquelle aujourd'hui l'une des principales fonctions de la Maison Verte, outre la prévention, est la thérapie des troubles mentaux des enfants et des adultes. La psychothérapie infantile est un concept complexe et comprend différents aspects théoriques, aspects techniques ou méthodologiques. La Maison Verte, en tant qu'institution thérapeutique, travaille avec la méthode classique, appelée aujourd'hui psychanalyse d'enfant, ou en d'autres termes psychothérapie d'enfant, qui demande beaucoup d'efforts, de patience et de systématicité de la part des patients, ainsi que de leurs parents et thérapeutes. La psychothérapie de l'enfant est basée sur la parole, la parole ou toute autre forme d'expression (analyse d'images, langage corporel de l'enfant, sculpture, récit des parents et surtout jeu, ainsi que sur l'interaction avec un psychothérapeute qui n'est ni le parent, ni le médecin, ni le médecin de l'enfant. éducateur), qui transmet directement ou Il transmet le sens et le contenu de la souffrance mentale et des symptômes de l'enfant sous une forme symbolique. Comprendre ces valeurs, leur intégration et leur analyse par l'enfant et la famille est l'objectif principal du travail thérapeutique.

Services de serre :

Groupe de prévention pour les enfants, les parents et les autres membres de la famille - sert à prévenir les troubles du développement mental chez les enfants dès le plus jeune âge, avant que le problème plus ou moins grave de l'enfant ne devienne compliqué ou irréversible ;

Groupes thérapeutiques pour enfants d'âge préscolaire - avec les enfants atteints de troubles du spectre autistique ou d'autres diagnostics, les enfants qui ont des problèmes relativement légers mais ont eu des difficultés à s'adapter à la maternelle et ont besoin d'une aide psychologique ou psychothérapeutique spécifique sont réunis. Les groupes intégrés sont différenciés selon l'âge ;

Services psychologiques et psychothérapeutiques individuels pour enfants et adolescents - aussi bien en cas d'autisme que d'autres troubles psycho-émotionnels ou comportementaux moins graves ;

Consultations thérapeutiques individuelles pour les enfants et leurs parents ;

Musicothérapie;

Service individuel d'un pédagogue spécial - pour le développement des compétences nécessaires et la préparation à l'école ;

Thérapie par le sable (Thérapie par le jeu de sable)

Danse-thérapie

Depuis 2015, « La Maison Verte » est l'un des prestataires du « Programme d'intervention précoce de l'État ».

პარტნიორები: HTML Embed

Institut Français

L'Ambassade de France et l'Institut français en Géorgie (anciennement Centre Alexandre Dumas pour la culture française) ont toujours soutenu la Maison Verte de Tbilissi et Espace Géorgien pour la psychanalyse. M. Gilles Carrasso, Renaud Salens, Mme Mousseau, M. Pascal Meunier, Eric Fournier, Pierre Clouet, Eva Xergo, Adeline Latrill et Mme Salomé Zurabishvili sont les personnes dont les efforts, avec leurs collègues français de l'Espace Analysable, ont permis de rendre le vert La maison, qui est une société à but non lucratif, fonctionne toujours. Le soutien s'est exprimé dans le financement de plusieurs visites par an de la France en Géorgie, dans l'attribution de bourses aux étudiants, dans la recherche d'un emplacement pour la serre et dans d'autres questions administratives, techniques et financières. L'Ambassade de France et l'Institut Français, son directeur, M. Pierre Clouet, représentent une véritable passerelle pour notre association, qui conduit à des relations étroites avec des confrères français et internationaux.

პარტნიორები: HTML Embed

Ambassade de France en Géorgie

L'Ambassade de France et l'Institut français en Géorgie ont toujours soutenu la Maison Verte de Tbilissi, ainsi que l'Association de l' Espace Géorgien pour la psychanalyse. M. Gilles Carrasso, Renaud Sallens, Mme Mousseau, M. Pascal Meunier, Eric Fournier, Pierre Clouet, Eva Xergo, Adeline Latrill et Mme Salomé Zurabishvili sont les personnes dont les efforts, avec leurs collègues français de l'Espace Analysable, ont permis de rendre le vert La maison, qui est une société à but non lucratif, fonctionne toujours. Le soutien s'est exprimé dans le financement de plusieurs visites par an de la France en Géorgie, dans l'attribution de bourses aux étudiants, dans la recherche d'un emplacement pour la serre et dans d'autres questions administratives, techniques et financières. L'Ambassade de France et l'Institut Français, son directeur, M. Pierre Clouet, représentent une véritable passerelle pour notre association, qui conduit à des relations étroites avec des confrères français et internationaux.

პარტნიორები: HTML Embed

Université du Caucase

Université d'État d'Ilia

Association Espace psychanalytique dе Bulgarie

bottom of page
<